Accueil Contact Liens Facebook Photos Annonces

 
   
   
 
   
   
 
   
   
 
   
   
 
   
   
 
   
   
 
   
   
 
   
 
 
   
 
 
   
 
 
   
 
 
   
 
 
   
 
 
   
 
La coupure hivernale

 

LA COUPURE HIVERNALE : INUTILE OU INDISPENSABLE

Faut-il faire une coupure ?
Parmi les messieurs « je sais tout !» vous trouverez aussi bien des partisans que des opposants à la coupure hivernale.
Alors qui croire ?

SON BUT ?
Le but principal de la coupure annuelle est avant tout de :

  • RÉCUPÉRER physiquement (permettre à l'organisme la réparation des micros-traumatismes musculaire et ligamentaire propres à l'activité cycliste)
  • DÉCOMPRESSER psychologiquement (Le cycliste de compétition s'impose un entraînement régulier et bien d'autres sacrifices alimentaires et autres qui amènent obligatoirement à une saturation mentale. Il y a un moment ou on n'a plus envie de s'imposer toutes ces contraintes. Il faut couper pour se ressourcer.
  • DÉSATURER biologiquement (Désaturer les toxines engendrées par la fatigue qui s'est accumulée durant toute la saison)
  • RECUPERATION cardio respiratoire, indispensable également car avec un programme de courses fréquentes le cœur travaille beaucoup en résistance dure et cela provoque des micro traumatismes des fibres cardiaques avec calcifications si récupération incomplète ... D'où la totale décompression de 10 jours qui débute toute coupure .

QUAND ?
En général la coupure intervient au terme de la période des compétitions, c'est-à-dire généralement en Octobre. (Sauf autres objectifs) considérant qu'il faut avoir au minimum effectué quatre cycles de travail de 4 semaines chacun pour aborder les premières courses dans des conditions correctes. Par contre pour les enfants (moins de 13 ans) la coupure est généralement effectuée en Décembre pour des raisons météorologiques.

COMBIEN DE TEMPS ?
Suivant le profil du coureur, son activité et son âge la durée de la coupure doit être comprise entre 10 jours mini et quatre semaines maxi (En dessous de 10 jours on ne parle plus de coupure hivernale mais de micro coupure.) En Ufolep certains coureurs de l'USVM ont totalisé plus de 50 courses en 7 mois. Pour ceux là 4 semaines de coupure sont indispensables. Il en est de même pour les moins de 19 ans pour des raisons de croissance. D'autres qui n'ont pas cumulé beaucoup de courses peuvent fort bien se passer de coupure hivernale. (idem pour ceux dont la saison a été interrompue pour des raisons divers (blessure, maladie etc.)

UNE COUPURE ACTIVE ?
Une coupure longue s'accompagne d'une baisse des capacités Pour y remédier la coupure doit être active. Pour se faire, à l'issue de dix jours de totale décompression, l'absence totale d'activités cyclistes doit être remplacée par d'autres activités sportives douces : PPG (préparation Physique Générale), footing léger, piscine, gainage, étirements etc. A chacun donc de trouver le bon compromis et le bon timing permettant de récupérer suffisamment en fonction du déroulement de sa saison, en fonction de ce quelle a généré comme fatigue physique ou psychique.
La coupure la plus longue (4 semaines) est réservée aux jeunes car au-delà de 30 ans les capacités commencent légèrement à décroître et au-delà de 40 ans la reprise après coupure devient peu à peu laborieuse. Au delà il faut donc, d'année en année, raccourcir la coupure hivernale et en contre partie adopter obligatoirement des micro-coupures dans le courant de la saison.

Faites une bonne coupure pour revenir PLUS FORT !

Alain Crépel

VALENCIENNES
MARLY
MACIF
 
Dernieres nouvelles
Site Internet :
le site www.usvm.info
c'est :
3 000 visiteurs /mois
15 000 pages vues /mois

pour mettre votre publicité sur le site contactez nous à l'adresse suivante :
contact@usvm.info